Mois: janvier 2017

La stratégie de division – comment les réseaux sociaux sont devenus les nouveaux vecteurs de propagande.

Il fut un temps où la chose qui m’horripilait le plus sur Facebook était l’interminable défilé de photos de chats. Non pas que j’aie une dent contre nos amis félidés, mais voir défiler des centaines de posts de chats chaque fois que je voulais consulter mon fil d’actualités a rapidement eu raison de ma patience.

Je note pourtant un changement depuis quelque temps où l’inévitable photo de chat a fait place à quelque chose de bien plus dérangeant. Je devrais en être soulagé mais en fait, ça m’inquiète quand même un peu. (suite…)

La guerre des étoiles n’a pas eu lieu – Un essai sur la fiction narrative

Que Jean Giraudoux me pardonne cet emprunt racoleur, ça fait quelques jours que me trotte dans la tête cet essai sur l’univers de la « Guerre des étoiles » de George Lucas. Et plus particulièrement sur le fait que, pour être accepté du plus grand nombre, il semblerait qu’il soit nécessaire de s’écarter dramatiquement de la vérité politique et historique. Une déformation qui n’est pas sans rappeler la façon dont nous réinventons notre propre Histoire.

Comme le dit le proverbe africain : « Aussi longtemps que les lions n’auront pas d’historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur. »

(suite…)

Rétrospective 2016

2016 a été une drôle d’année.

Pas seulement dans l’émergence de nouveaux talents grâce à l’essor numérique, mais le monde lui-même est en train de changer. C’est dans l’air. Les traditionnels canaux de communication et de propagande perdent progressivement du terrain. Les systèmes de contrôle, adeptes de la pensée unique, voient leur mainmise sur l’esprit des gens s’effriter. Un nouveau monde et une nouvelle culture sont en train d’émerger. Les soubresauts de l’ancien monde sont parfois violents mais dans l’ensemble l’évolution s’effectue dans le calme, portée par ceux qui ont toujours été considérés comme la « majorité silencieuse » mais qu’il conviendrait sans doute d’appeler la « majorité bâillonnée ». Des idées nouvelles peuvent naître et se répandre sur les nouveaux canaux de communication et ainsi échapper à la censure et à la chape de silence imposée par le « système ».

De quoi demain sera-t-il fait? Cette révolte pacifique sera-t-elle étouffée par les censeurs et la police d’état comme dans les régimes dictatoriaux ou est-il déjà trop tard pour arrêter ce vent de liberté qui souffle sur le monde? L’avenir le dira. Mais le Verbe est le grand ennemi de la tyrannie parce qu’aucune armure, aucune forteresse, aucune police ne peuvent arrêter une idée. En tant qu’auteur et aspirant écrivain, le Verbe est mon outil, je me devais donc de débuter cette rétrospective par cette pensée.

(suite…)